Bientôt disponible

Boris Beaulant

En 2013, après 10 ans années de développement dans le secteur du jeu vidéo, je décide d’opérer un virage à 360° dans mon parcours professionnel pour devenir ébéniste. En ex développeur largement autodidacte, je n’ai pas envisagé cette reconversion autrement que par l’auto-apprentissage. La pratique, les erreurs et Internet ont donc été mes amis.

Soucieux de transmettre des valeurs aujourd’hui essentielles à mes yeux comme celle du libre que j’ai pu largement brasser en 10 ans de code, j’ai voulu décliner cette philosophie dans le domaine du travail du bois.

Amoureux du code autant que du copeau, j’ai lancé le projet L’Air du Bois. Projet qui vise à être autant un outil libre et accessible, qu’un moyen d’échange et d’interconnexion autour d’une passion commune et encore qu’une réserve à savoirs et idées. Cet outil a donc naturellement pris la forme d’un hybride entre un réseau social, un wiki et une encyclopédie. Bref, une boîte à outils œuvrant à l’enrichissement d’un Bien Commun financé par le volontariat et le don.

Conférence : L’Air du Bois

Dans cette conférence, je vous propose tout d’abord de découvrir l’outil et sa philosophie et ensuite de vous partager ces 6 premières années d’expérience à développer un tel projet communautaire et solidaire autant d’un point de vue du développeur que de l’ébéniste. Et de découvrir comment le travail de la communauté du libre a pu amener de nombreuses personnes à se passionner pour le travail du bois.

Master-class 1 : Processus

Soucieux de structurer et organiser ma production d’artisan indépendant, j’ai développé cet outil de gestion de tâches. Naturellement cet outil a pris sa place sur la plateforme L’Air du Bois et est accessible à tous. Je propose de le découvrir et de prendre quelques cas pratiques pour le comprendre et voir en quoi il peut être un bon allier dans l’atelier.

Master-class 2 : OpenCutList

Dès mes premiers projets, j’ai utilisé Sketchup. Ce n’est pas forcément le meilleur logiciel pour modéliser un projet d’ébénisterie, mais c’est assurément un très bon compromis entre le coût, le temps d’apprentissage et la facilité de dessiner rapidement. Des projets à chiffrer ou à produire. Même si la communauté qui développe des plugins pour Sketchup est très active, il me manquait un plugin simple, rapide et paramétrable pour extraire les fiches de débit de mes modélisation 3D en quelques clics. C’est chose faite avec OpenCutList : un plugin pour Sketchup.
Je propose dans cette master classe de présenter le plugin et de se mettre face à des cas pratique pour l’utiliser et voir en quoi il peut nous faire gagner du temps et nous aider à nous organiser.

Lucas Mainferme

Charpentier-couvreur de métier depuis ses 16 ans, il a toujours été en contact avec le bois, mais dans une optique plutôt « gros œuvre ». À son arrivée chez les Compagnons du Devoir il s’est naturellement intéressé à la menuiserie. Devant toutefois se concentrer sur sa formation intensive, il n’a pas eu le temps de pousser la découverte plus loin que les bases. Une fois de retour de son tour de France, c’est tout naturellement qu’il est revenu sur ce sujet qui l’intéressait vraiment. Comme beaucoup, au commencement, dans une optique très pragmatique : « se fabriquer ses meubles ». Au début, simples et fonctionnelles, ses réalisations se sont étoffées en même temps que son expérience se développait grâce à sa soif de connaissances. Ayant à cœur le travail et les méthodes traditionnelles, il s’est logiquement tourné quasi-exclusivement vers le travail manuel.

Conférence : La construction de son bateau : le pourquoi du comment.

45 min + questions réponses.
Lucas propose ici de vous expliquer le cheminement qui l’a conduit à se lancer dans la construction d’un voilier en bois dans son garage, ainsi que de l’avancée des travaux toujours en cours. Il parlera de ses motivations qui le poussent à réaliser cette œuvre presque entièrement à la main et à le partager avec vous sur sa chaine YouTube. Le voiler dans le garage… ça peut rappeler quelque à ceux qui suivent une fameuse série policière Américaine et expliquer pourquoi certains surnomment « Gibbs » notre amis Lucas.

Master-class : Les rabots : Présentation et utilisation

Durée : 45min + questions/réponses.
Résumé : Qu’est-ce qu’un rabot ? Apprendre à reconnaître et comprendre les différentes parties qui le composent. Comprendre les réglages et utilisations principales. Comment se retrouver, parmi la multitude de modèles proposés, pour faire son choix en fonction de ses besoins.

Michel Lahille

64 ans- 44 ans d’activité professionnelle dans les métiers du bois, Dont 28 ans : artisanat, moyenne industrie et grosse industrie dans les activités de menuiseries conventionnelles et agencements de gros ensembles. La majorité des prestations de chaque période étaient haut de gamme : aéronautique, bateaux de croisière, hôtellerie etc. Fin de carrière : 16 ans dans l’enseignement des métiers du bois pour la formation professionnelle. Parallèlement à ces activités, je pratique la lutherie depuis 25 ans de manière non professionnelle, dans un but de recherche, sans visée mercantile. J’utilise modestement mon expérience et ma connaissance des essences tant indigènes qu’exotiques au « service » de la lutherie et particulièrement la lutherie des cordes pincées.

Conférence :

Impact culturel économique et historique dans les choix de bois « nobles » à travers une utilisation quantitativement restreinte mais prestigieuse : la lutherie. Nécessité d’une réflexion plus « locavore » compte tenu des nouveaux enjeux climatiques et des problèmes de déforestation, entre autres.

Paul Corbineau

Paul Corbineau est électricien, tailleur et conteur sur bois. Anato¬miste du bois, il aime partager ses savoirs pour faire connaître les bois, les reconnaître et les nommer.

Conférence :

« Lire le bois, un autre regard sur la vie des arbres » C’est le titre d’un livre à paraitre en septembre 2019 aux Editions Vigot-Vial. Une œuvre réalisée suite à la parution du livre «Identification des bois – Esthétique & singularités » avec son co-auteur Jean-Michel Flandin. Pour Paul, de nombreuses anecdotes sont inscrites dans le bois. Dans le cadre de son exposition, « Demain la forêt, le bois & nous » dans l’espace touchons du bois, Paul vous invite à une conférence « Le bois mémoire de l’arbre et de la forêt ».

Sébastien Gros

Sébastien Gros travaille le bois et il est tombé dans les copeaux au tout début un peu par hasard, quand il a dû remplacer un sommier métallique qui lui a fait défaut. Sa première réalisation était un assemblage de planches de coffrage et de chevrons coupés à longueur et vissés entre eux. Totalement inesthétique mais parfaitement fonctionnel !
Son amour pour la chose bien faite, son goût pour les solutions pragmatiques et la noblesse du métier qui demande à la fois une compréhension intime de la matière et une intelligence du geste, lui ont permis de développer les connaissances et le savoir-faire qui l’ont mené à de nombreuses réalisations allant du petit objet sculpté au couteau à de la petite charpente en utilisant des assemblages traditionnels, en passant par des outils indispensables dans le cadre d’une pratique manuelle du travail du bois parmi lesquels un établi Roubo et un banc de sciage, Sébastien travaille le bois dans un T2 avec, du fait de l’exiguïté de l’espace, la nécessité de faire cohabiter dans un même lieu géographique la pratique de sa passion, ses autres activités et les tâches de la vie quotidienne.
Il anime un blog, T2 woodworks, et produit régulièrement des articles sur le travail du bois à la main pour le magazine « Le Bouvet ».

Conférence : Travailler le bois à la main aujourd’hui.

Conférence interactive de 45min : Pourquoi et comment travailler le bois à la main ?
Pour quelle raison travailler le bois à la main ?

  • Se former
    • Sur les outils
    • Sur les techniques
    • Sur la matière
  • Pratiquer
    • Échanger sur la pratique (l’ébéniste 2.0)
Master-class 1 : Le corroyage « à la main »

Durée : 45min à 1h avec questions/réponses.
Résumé : en partant d’une pièce de bois de forme bananoïde appelée le pré débit, le corroyage est l’opération qui permet d’obtenir une pièce dont les faces sont parallèles et perpendiculaires entre elles, aux côtes spécifiées et dans laquelle on va pouvoir tailler des assemblages pour l’intégrer dans une réalisation. Nous allons les étapes permettant d’aboutir au débit : établissement des faces et chants de référence, rabotage des faces et chants opposée, recalage du bois de bout.

Master-class 2 : L’assemblage à tenon-mortaise

Durée : 45min à 1h avec questions/réponses.
Résumé : L’assemblage à Tenon-Mortaise est un des assemblages traditionnels de base. Il entre en jeu entre autres dans la construction de la carcasse de meubles et le piètement de tables. Nous allons passer en revue les techniques permettant d’établir un bon tracé, de creuser une mortaise de manière efficace et de façonner le tenon qui lui est complémentaire.

Master-class 3 : L’assemblage à queue d’aronde

Durée 45min à 1h avec questions/réponses.
Résumé : L’assemblage à queues d’aronde est un assemblage fondamental dans la fabrication de boîtes, de tiroirs quand on utilise des techniques d’assemblage traditionnelles. Nous allons voir le tracé de cet assemblage complexe, la taille et l’ajustement de l’assemblage.

Yann Facchin

Ingénieur de formation, Yann est aujourd’hui apiculteur, traducteur, fondateur des Éditions du Vieux Chêne et ébéniste d’Art en Nouvelle-Calédonie.
En 2008, après trois années de voyage en Nouvelle-Zélande et Australie, il s’est arrêté en Nouvelle Calédonie où il a travaillé dans l’industrie minière. Puis, il s’est installé sur l’une des îles Loyauté : Maré. C’est là qu’il a commencé à travailler le bois en parallèle avec son travail d’enseignant au collège. Quelques années plus tard, il abandonne l’enseignement pour se consacrer à mi-temps à l’apiculture qu’il découvre sur place, et à l’ébénisterie, en fabriquant principalement des instruments de musique, et des pièces uniques à la demande, ainsi que ses ruches vitrées et son mobilier.
Il commença à travailler le bois essentiellement avec des outils électriques. Sa pratique évolua vers une complémentarité avec les outils à main grâce à un vieux Stanley Bailey no 5. Ce rabot acheté en Nouvelle-Zélande resta plus de deux ans sur une étagère, car il pensait l’objet obsolète. Une vidéo d’Hendrick Varju lui fit comprendre que le rabot fonctionnait parfaitement bien, pour peu que l’on sache le régler, l’affûter, l’utiliser et que l’on se serve de la lame et non du contre-fer pour raboter…
Il prit goût pour ces outils et pour approfondir le sujet, il décida de traduire pour lui-même «Handplane Essentials » de Christopher Schwarz qui fut une révélation, et qu’il décida de partager en créant les Éditions du Vieux Chêne en 2017.

Les Éditions Du Vieux Chêne (EDVC)

Depuis leur création en 2017, Les Éditions du Vieux Chêne propose des ouvrages sur le travail du bois dont les sujets sont peu visités dans la littérature française. L’objectif est de publier chaque année un livre rigoureusement choisi. Le premier titre traite des rabots, le second : des établis, et le troisième, prévu pour cet automne 2019 : de la menuiserie (outils, méthodes et techniques).
Tous leurs livres sont techniques tout en étant beaux, solides et agréables à lire, et sont conçus, imprimés et reliés en France.

Conférence : Les établis : Critères de choix et conception

Résumé : Comment concevoir ou adapter votre établi à votre façon de travailler.